Gianni Ottaviani
L'artiste :
Gianni Ottaviani est né dans les Abruzzes le 5 mai 1958. Après avoir étudié à l’Institut d’art de Sulmona, où son talent a été découvert rapidement, sa carrière d’artiste démarre grâce aux récompenses qu’il reçoit en Italie et à l’ étranger.

En 1981 à Toronto, son exposition de dessins en noir et blanc « A l’encre de Chine » se révèle être un succès inattendu. Alors qu’il approfondit ses connaissances du Pop Art aux côtés d’artistes reconnus, il en tombe éperdument amoureux.


Galerie :


Au cours des années suivantes, il ressent le besoin de dessiner, de colorier et d’exprimer son « moi intérieur » et ses nouveaux états d’âme sur feuille, sur toile, ou sur n’importe quel support.

En 1995, le Palais des Expositions de Rome accueille une de ses expositions. La critique est dithyrambique et cela marque le début d’une nouvelle source de création artistique : des tableaux-photos, consacrés à l’esthétique du quotidien, des collages-peintures et des imprimés sur plastique.

Gianni Ottaviani est également un excellent portraitiste. Parmi ses œuvres, on peut citer : « Diego Abatantuono », « Veronica Berlusconi », « Pape Jean-Paul II », « Lady Diana », « Gorge Weah », les frères « Diego et Andrea Dalla Valle », « Monica Bellucci » et bien d’autres œuvres de sportifs ainsi que de célébrités.

Pour lire la suite cliquez ici. Cacher la suite

Suite :
En 2003, il expose à Montréal ; pour la première fois, il dévoile à côté de ses œuvres une exposition consacrée au Milan AC, créant un couple original Art-Football.

D’autres expositions ont lieu par la suite à Bolzano en 2005 et à Kiev en 2006 en hommage à Andreï Chevtchenko et au peuple ukrainien. À cette occasion, les œuvres de l’artiste ont été vendues aux enchères pour soutenir l’organisation caritative du joueur.

En 2007, il est invité par le Milan AC à créer une vache rouge et noire pour la « Cow Parade », vendue par la suite aux enchères au profit de l’organisation caritative « Champions for Children » fondée par Clarence Seedorf. La même année, il présente une exposition consacrée à l’Art-Football au théâtre « Margherita » à Rome, qui rencontre un franc succès. En 2008, il participe à la même manifestation avec une vache consacrée au cinéma italien. Cette oeuvre a ensuite été mise aux enchères dans la ville de Capri au profit de la Fondation « Cannavara-Ferrara ». Au même moment, il présente une exposition au Stade de France à Paris et à la « Cow Parade » à Rome consacrée au “Made in Italy”.

Sa nouvelle production, qui est une évolution de l’Art Nouveau de Rotella, Arman et Rauschenberg, sera présentée le 30 octobre 2008 à Lugano, dans le cadre somptueux de la Villa Principe Leopoldo. L’excellent accueil de la critique et la consécration du public convainquent le maître que sa proposition artistique est finalement dépourvue de tout préjugé.